Depuis 1983 , l’artiste Abou Traoré crée des sculptures par la technique de la cire perdue.
Il réalise un travail sur les masques rituels, pour leur forme et leur rôle social, tout en respectant les coutumes africaines et en questionnant l’esthétique moderne et contemporaine africaine.

Since 1983, Abou Traoré has been using the lost wax technique to fund and sculpt bronzes.
He works on ritual masks, for their form and social role, while respecting African customs and questioning modern and contemporary African aesthetics.

Abou Traoré, un portrait par Boubacar Coulibaly